Les projets

 

 

•  La Défense incendie

La règlementation impose aux communes de se mettre en conformité avec les exigences des performances indispensables aux interventions des services de secours incendie à savoir disposer de débits règlementaires de 60m3 à 1 bar durant deux heures.

En 2013 les 1ère et 2ème tranches de renforcement du réseau incendie ont consisté en la pose de nouveaux poteaux incendie à l'école primaire, à la résidence de la commune de Paris en remplacement des poteaux accessoires insuffisants, le remplacement du poteau route Abbeville obsolète, le remplacement des canalisations en partie insuffisantes de la rue Vermaelen, de la route d'Abbeville, de la route de Lannoy, d'un des poteaux incendie assurant la défense du collège.

Les tranches à venir en 2015/2016 concerneront:

    • Le complément de la défense de la rue d'Amiens et du marais par l'implantation d'une citerne de 120 m3 à l'entrée de l'ancienne voie ferrée,
    • le complément de la défense de la rue de Nœux et de l'avenue du bois par l'implantation d'une citerne de 120 m3 à l'entrée du chemin vers la tête de Nœux
    • le complément de la défense du hameau de la Neuville par l'implantation d'une citerne de 60 m3 dans l'impasse du marais, la création d'un poteau incendie au carrefour de la Grâce et de 2 poteaux sur la RD 119 pour la petite Neuville
    • la création d'une plateforme d'accès et de manœuvre à la réserve incendie de la coopérative agricole pour défense incendie de la ferme du Mont Louis

       

•  L'éclairage public

 

 

L’éclairage public de notre commune comporte 605 points lumineux dont 8 ajoutés depuis 2011 et 20 postes d'alimentationintégrant des équipements de commande, de régulation plus ou moins récents et performants.

Le programme d'effacement des réseaux, de réhabilitation et d'homogénéisation du parc a pour objectifs de diminuer la consommation énergétique, la pollution lumineuse, d'en simplifier et réduire le coût de la maintenance. Après les travaux d'effacement de réseaux et de rénovation de l'éclairage public réalisés de 2011 à 2013, la municipalité doit poursuivre son programme de réhabilitation et de remplacement des lanternes obsolètes, génératrices de pollution lumineuse par des équipements performants avec réduction de puissance programmable.

Aussi la résidence Papillon dont l'éclairage vétuste a créé quelques soucis l'hiver 2012/2013 sera l'objet d'une rénovation de son éclairage public et de son poste d'alimentation (16 candélabres avec variation de puissance programmable). Viendront ensuite la rue de Nœux (2 candélabres), petite rue de Nœux (7+3 candélabres), la rue de la Belle Inutile (8) la cité Foch (22) et le camping (14), ces quatre derniers sites étant actuellement équipés de lanternes boule.